choisir une bonne mutuelle

choisir une bonne mutuelle

5 CRITERES POUR CHOISIR UNE BONNE MUTUELLE

 

Nous avons expliqué dans un précédent article pourquoi faut-il souscrire à une mutuelle. Cependant, il existe divers concurrents, qui proposent des offres différentes avec des prix discount comme des prix élevés. Par conséquent, quels sont les critères pour choisir une bonne mutuelle ? Nous vous présentons 5 critères pour vous aider à choisir la mutuelle la plus adaptée à vos besoins.

 

 

CRITERE 1 : LES GARANTIES PROPOSEES

Premièrement, les offres de santé sont multiples et varient selon votre situation personnelle, votre situation professionnelle ainsi que vos besoins en santé.

La situation personnelle

 

Tout au long de votre vie, votre situation personnelle évolue et influe sur le montant de vos cotisations, sur les garanties proposées et sur l'offre santé.

Par exemple lors de la naissance d'un enfant, du décès d'un proche, d'un divorce ou d'une séparation, d'un déménagement ou d'un changement de compte bancaire.

 

La situation professionnelle

Il en est de même pour votre carrière professionnelle. Votre situation évolue et peut avoir un impact sur votre offre santé car les risques varient. C'est le cas de :

  • La fin de vos études
  • l'obtention de votre premier emploi
  • passage au statut de cadre
  • changement de branche d'activité
  • période de chômage
  • création ou une reprise d'entreprise
  • passage au statut indépendant
  • départ à la retraite
  • démission
  • cessation d'activité (congé parental, congé sabbatique...)

Les besoins santé

Par conséquent, il est très important de définir vos besoins santé en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. Chaque adhérent a des besoins propres à lui : selon l'âge et l'état de santé des personnes prises en charge dans le contrat. Avez-vous des besoins plus importants en optique ou en dentaire ? Quelle est la priorité entre les soins courants, l'hospitalisation, l'optique et le dentaire ? C'est en définissant ces besoins santé que vous saurez vers quelle offre vous diriger en vérifiant le taux de remboursement et/ou le forfait proposé. Cette démarche permet d'éviter de souscrire à un contrat avec une couverture santé renforcée qui sera inutile.

Par exemple, les collégiens ont souvent besoin d'orthodontie. La Mutuelle Familiale propose l'offre LMF Santé 4  qui rembourse jusqu'à 387€ par semestre en complément du remboursement de la Sécurité sociale. Par conséquent, une personne célibataire qui n'a pas de problèmes de vue n'a pas besoin de souscrire à l'offre LMF Santé 4.

 

 

CRITERE 2 : LE PRIX DES COTISATIONS

 

Deuxièmement, il est nécessaire de définir votre budget pour pouvoir vérifier si le prix des cotisations qui vous est proposé correspond à vos attentes.

A noter: le prix des cotisations varie en fonction des garanties souhaitées. Si vos besoins sont conséquents, le prix le sera également.

Le tarif moyen d'une mutuelle peut aller de 350 euros à plus de 1.200 euros par an.

 

 

 

CRITERE 3 : LES DELAIS DE CARENCE

Troisièmement, il faut vérifier les délais de carence. Qu'est-ce qu'un délai de carence ? C'est la période durant laquelle vos garanties ne s'appliquent pas. C'est-à-dire qu'il faut passer cette période pour que les garanties s'appliquent. Ce sont certains types de poste prévus au contrat, souvent les plus chers tels que les prothèses et appareillages dentaires ou encore les prothèses auditives qui nécessitent un délai de carence. Il peut également s'appeler "délai ou clause de stage", "délai d'attente" et varie selon la mutuelle que vous choisissez, généralement entre 1 et 3 mois.

Par exemple, quelque soit le contrat que vous souscrivez au sein de La Mutuelle Familiale, il y a aucun délai de carence.

A noter : pour des garanties plus importantes telles que les appareillages dentaires le délai peut aller de 9 à 12 mois.

Pour information, les délais de carence ont été mis en place par les mutuelles afin de dissuader les adhérents de consommer abusivement les garanties de frais de soins. De nombreuses personnes souscrivent une mutuelle car elles prévoient des grosses dépenses à court terme. Leur durée de cotisations n'est pas assez longue pour que les mutuelles amortissent leurs frais. Par conséquent, elles perdent de l'argent.

 

 

CRITERE 4 : LES DELAIS DE REMBOURSEMENT

 

Quatrièmement, il est primordial de vérifier également les délais de remboursement. Même si la plus part des mutuelles pratiquent le tiers payant qui permet d'éviter l'avance de frais, certaines garanties nécessitent une avance de frais.

Par exemple, si vous souhaitez faire une opération pour retirer votre thyroïde, qui est un acte remboursé par la Sécurité sociale, il se peut qu'il y ai des dépassements d'honoraires de votre chirurgien.

Dans ce cas, il faut avancer les frais auprès du chirurgien. Cependant, c'est uniquement lorsque l'Assurance Maladie  aura effectuer le remboursement auprès du chirurgien que vous pourrez demander le remboursement des dépassements auprès de votre mutuelle. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire que les délais de remboursement ne soient pas trop long.

 

CRITERE 5 : LES SERVICES COMPLEMENTAIRES

Cinquièmement, pour finir, vous pouvez également consulter les services complémentaires que propose la mutuelle.

Par exemple, en ce qui concerne La Mutuelle Familiale, vous bénéficiez de services complémentaires tels que :