Aller au contenu principal

Publié le · 5 Min. de lecture

La Mutuelle Familiale

Le Blog de la Mutuelle Familiale

La Mutuelle Familiale

Les perturbateurs endocriniens

  • Santé

LA MUTUELLE FAMILIALE, 1ère mutuelle signataire de la charte contre les perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endictriniens


Qu'est-ce que les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur la santé ?

Le système endocrinien qu'on appelle plus communément système hormonal comprend des glandes telle la thyroïde ou le pancréas. Ces glandes sécrètent des hormones telles que la testostérone, l'œstrogène, etc. Les hormones sont des messagères chimiques qui sont essentielles au bon développement et au fonctionnement de notre organisme. Les perturbateurs endocriniens vont interférer dans la sécrétion et dans la régulation des hormones en modifiant, mimant ou empêchant leur action. Leurs effets sont tout aussi néfastes même à faibles doses. Actuellement, les PE sont mis en cause dans l'apparition de nombreuses maladies chroniques : diabète, obésité, cancers hormonodépendants, maladies neuro-dégénératives (Parkinson, Alzheimer...), troubles de la reproduction, asthme, etc. Ces effets peuvent également être transgénérationnels, et être transmis à la descendance, sur plusieurs générations.


La période cruciale des 1400 premiers jours ?

C'est durant la vie dans l'utérus et la petite enfance, lorsque l'organisme est en développement, que ces substances chimiques ont le plus d'impact sur la santé. C'est pourquoi l'Organisation Mondiale de la Santé met en avant les 1000 premiers jours de vie, de la conception de l'enfant à ses 2 ans, comme une période importante à préserver de ces polluants chimiques. De ce fait, les femmes enceintes et les femmes allaitantes sont à protéger de ces sources de pollution.
Le niveau d'exposition des futurs parents avant la conception serait également déterminant pour le développement de l'enfant et la santé de l'adulte qu'il deviendra. On peut parler des 1400 premiers jours, de l'année pré conceptionnelle (l'année avant la conception) aux 2 ans de l'enfant.

L'effet cocktail
Les effets des PE sont difficiles à évaluer du fait de leurs effets qui peuvent varier selon la dose, la période d'exposition (dans l'utérus, petite enfance...), la vulnérabilité de l'organisme exposé et l'effet cocktail que la présence d'autres substances peut générer.
En effet, nous sommes exposés à plusieurs produits chimiques à la fois qui se conjuguent et interagissent. Les effets de ces interactions sont très mal connus, car très souvent, les études sont menées sur le risque d'une seule molécule à la fois. Néanmoins différentes expériences montrent déjà que les effets ne s'additionnent pas, ils agissent en synergie !


Pour limiter notre exposition aux perturbateurs endocriniens, des solutions existent

Par ingestion, contact cutané ou inhalation, les modes d'exposition aux perturbateurs endocriniens sont divers. Mais heureusement, certains gestes simples et efficaces permettent de limiter notre exposition.

Alimentation et contenants alimentaires
L'alimentation est une des principales sources d'exposition aux perturbateurs endocriniens. Ils peuvent se trouver dans les aliments ou les contaminer via les contenants et ustensiles alimentaires.
Le plastique est une matière instable qui peut migrer et relarguer des molécules en fonction des usages et des conditions d'utilisation. La migration de ces molécules chimiques est favorisée en contact d'aliments chauds, gras et/ou acides (sauce tomate, citron…). Le plastique est très sensible à la chaleur et tout particulièrement aux ondes du micro-onde qui altèrent sa structure.
On repère en particulier certains plastiques problématiques via leur nom ou le petit sigle qui contient un numéro. Les plastiques à éviter : 1 (PET) / 3 (PVC) / 6 (PS) ou 7 (PC ou O).
Il est conseillé d'utiliser les contenants alimentaires, y compris les biberons et les ustensiles de cuisine, en verre, en céramique, en porcelaine, en inox, en fonte, en grès ou en bois non traité. Contrairement au plastique ou au téflon (revêtement antiadhésif), ces matières sont saines, stables et ne relarguent pas de perturbateurs endocriniens et autres polluants au contact de la nourriture.
Pour en savoir plus

Produits d'hygiène et de beauté
Certains produits tels le dentifrice, le rouge à lèvres, les crèmes hydratantes, les crèmes solaires, la mousse à raser, le parfum, les lingettes nettoyantes peuvent contenir des perturbateurs endocriniens. Nous appliquons en moyenne 10, voire plus de produits cosmétiques par jour sur la peau, chacun contenant entre 20 et 50 ingrédients différents !
Il est recommandé d'être particulièrement attentif aux produits :
- non-rincés (crèmes, maquillages, parfum...),
- appliqués sur une zone sensible (après épilation ou rasage, muqueuse ...),
- appliqué fréquemment,
- appliqué sur une zone étendue
- à destination des personnes plus vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants).
Il est conseillé de limiter le nombre de produits utilisés et de préférer des produits labellisés (Cosmos Organic, Ecocert...).

Produits ménagers
Les produits d'entretien peuvent contenir des substances toxiques et nuisibles pour notre santé et notre environnement. De plus, les produits en sprays qu'ils soient assainissants, désodorisants ou antiacariens provoquent une « pollution majeure de l'air intérieur » nous exposant pendant une longue durée. Et qu'ils soient vendus en pharmacie ou en parapharmacie, ou bien dans les rayons « entretien de la maison » des grandes surfaces, ces produits sont les mêmes. La bonne nouvelle, c'est que les produits nettoyants faits maisons ou labellisés écologiques sont tout aussi efficaces que les produits manufacturés et beaucoup moins risqués pour notre santé : vinaigre blanc, savon noir, savon de Marseille, citron, bicarbonate, etc.

Qualité de l'air
L'air intérieur est 2 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur. Or, 2/3 de l'air que nous respirons est un air confiné. Parmi les polluants en suspension dans l'air, nous pouvons retrouver des perturbateurs endocriniens (retardateurs de flammes, pesticides...). Cette concentration peut augmenter selon la pollution extérieure, l'émission de polluants intérieurs, nos habitudes de vie, etc. Le maître-mot est l'aération, 2 fois par jour pendant au moins 15 min, ainsi que pendant et après des activités pratiquées dans le logis générant des pollutions (ménage, bricolage, cuisine, rénovation etc.). Une bonne ventilation du logement est également indispensable pour un renouvellement efficace de l'air.

Les Jouets
Souvent, en plastique, les jouets sont une source non-négligeable de polluants chimiques. De plus, les jeunes enfants les mettent facilement dans la bouche, les exposant davantage. Or, un enfant est plus vulnérable car son organisme est en cours de développement et ses organes sont immatures. Il est conseillé d'éviter les jouets parfumés, de débarrasser les jouets de leur emballage et de les aérer si possible plusieurs jours avant de les donner, de préférer des jouets qui se lavent facilement et le faire si possible avant, préférer les jouets en bois brut ... Et autant que possible, acheter moins de jouets et privilégier la qualité. Et n'oubliez pas de vérifier la solidité des jouets.
 


L'engagement de la Mutuelle Familiale en santé environnementale ?

La Mutuelle Familiale est impliquée depuis plusieurs décennies sur les enjeux impliquant l'impact de notre environnement sur notre santé. Elle a notamment milité pour la reconnaissance et la prévention des maladies professionnelles liées aux polluants, tels que les cancers chez des personnes exposées à l'amiante. Elle s'est engagée également auprès du Réseau Environnement Santé (RES), pour la mise en place de nouvelles réglementations, comme celle relative à l'interdiction du bisphénol A.
En 2019, La Mutuelle Familiale est la première complémentaire de vie à avoir signé la Charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » du RES. Dans ce cadre, la mutuelle a mis en place un plan de lutte contre ces polluants chimiques en réduisant l'exposition des salariés dans l'entreprise et en développant des actions d'information et de sensibilisation.
Tout au long de l'année La Mutuelle Familiale propose également des ateliers de prévention en santé-environnement afin d'accompagner ses adhérents et leurs familles vers des habitudes de vie plus saine. Découvrez le nouveau service d'accompagnement personnalisé en santé-environnement, en visio ou par téléphone, en tant qu'adhérent, bénéficiez de conseils personnalisés en santé environnement.
Prendre rendez-vous avec Le service Prévention de La Mutuelle Familiale

En 2016, la Mutuelle Familiale a créé la 1ère fondation mutualiste dédiée à la santé environnementale. La Fondation Santé Environnement, sous l'égide de la Fondation de l'Avenir soutient la recherche médicale et informe le grand public et les professionnels sur les enjeux de la santé environnementale.

Toute l'actualité

Ces autres articles pourraient vous intéresser.

  • Complémentaire santé solidaire
    • Votre mutuelle
    • Santé

    Complémentaire santé solidaire - vos droits pour accéder à des soins de qualité

    La Mutuelle Familiale

    La Mutuelle Familiale

    29/05/2024

  • image quizz
    • Santé
    • Santé environnement
    • FSE

    Microbiote : des micro-organismes qui nous veulent du bien

    La Mutuelle Familiale

    La Mutuelle Familiale

    08/04/2024

  • loi madelin
    • Indépendant
    • Réglementation
    • Santé

    Qu'est-ce que la loi Madelin pour les travailleurs non-salariés (TNS) ?

    La Mutuelle Familiale

    La Mutuelle Familiale

    15/11/2023