La réforme du

La réforme du "100% Santé", c'est quoi?

La réforme du reste à charge zéro, rebaptisée « 100% santé » par les pouvoirs publics, part d'un constat : les  restes à charge des secteurs du dentaire, l'audiologie et l'optique sont élevés. Ainsi, deux retraités malentendants sur trois ne sont pas appareillés. Et lorsqu'ils peuvent s'appareiller, leur reste à charge s'élève en moyenne à 850 euros. Cette promesse de campagne du Président de la République visait à diminuer le renoncement aux soins pour raisons financières.


Le dispositif « 100% santé » est en partie connu aujourd'hui, mais pas encore évalué quant à ses coûts. Tout en préservant la liberté de choix de chacun, la réforme prévoit des paniers de soins sans reste à charge qui répondent aux besoins de santé nécessaires, avec une garantie de qualité, "par exemple en termes d'amincissement ou d'antireflet pour les verres, ou, pour les audioprothèses, de discrétion des appareils", a précisé Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé.

 

Le "100% santé" concernera l'ensemble des Français qui dispose d'une couverture complémentaire, soit environ 95% de la population. On peut cependant relever que la terminologie est inappropriée. Car la santé, ce n'est pas que l'optique, le dentaire et l'audioprothèse :cela couvre aussi les consultations chez le généraliste, le spécialiste, c'est également la prévention et surtout l'hôpital.