Back

2016_EXPPERT7

Enquête

Enquête "EXPPERT 7" de Générations Futures

14 oct. 2016
Enquête

Jusqu'à 14 résidus de pesticides dans les mueslis !

L'association Générations Futures a révélé le 11 octobre 2016 les résultats du 7ème volet de son enquête EXPPERT, consacrée cette fois aux pesticides perturbateurs endocriniens dans les mueslis.

Les résultats sont sans appel : jusqu'à 14 résidus de pesticides dans les mueslis non bio, et 0 pesticides dans les mueslis bio.

 

Pesticides dans les mueslis… Quelques chiffres

  • Les 15 mueslis non bio analysés contiennent entre 6 et 14 résidus de pesticides
  • En moyenne dans chaque muesli non bio il y a 9.4 résidus de pesticides, dont en moyenne 4.6 sont suspectés d'être des perturbateurs endocriniens
  • Les 5 mueslis bio analysés sont exempts de résidus de pesticides, ce qui démontre que les différentes filières (céréales, fruits, oléagineux…) sont bien maîtrisées.

« Ce qui nous intéresse c'est d'aller vers une démarche de progrès, pour demain ne plus retrouver le même nombre de résidus de pesticides dans nos analyses, précise François Veillerette, porte-parole de l'association Générations Futures. Nous appelons les distributeurs et les fabricants pour travailler avec eux afin d'améliorer les caractéristiques de leurs produits. »

 

Perturbateurs endocriniens dans le muesli non bio… mais pas seulement !

Nous sommes exposés quotidiennement aux perturbateurs endocriniens par notre alimentation, nos cosmétiques, notre environnement intérieur, les plastifiants…  
« Nous avons pris l'exemple des mueslis à titre illustratif, mais l'objectif est que demain les femmes enceintes n'aient plus de perturbateurs endocriniens dans leur organisme, pour donner un maximum de chance de santé aux enfants à naître, précise François Veillerette. Avec ces substances, ce n'est pas la quantité qui compte, mais la période d'exposition. Il faut protéger les plus jeunes, dès la vie utérine. » 

En effet, les perturbateurs endocriniens sont des substances qui peuvent perturber le fonctionnement du système hormonal et induire de nombreux effets néfastes sur l'organisme, notamment pendant les premières années de vie. De nombreux pesticides sont des perturbateurs endocriniens avérés ou fortement suspectés.

En savoir plus sur l'enquête EXPPERT 7 de Générations Futures.

 

Comment préserver sa santé au quotidien ?

Nous pouvons réduire notre exposition aux polluants par de nombreuses petites actions faciles à mettre en place 

Tous nos articles sur la santé et l'environnement sur le site Ma Prévention Santé.

Participez au programme « Ma Maison, Ma Santé » organisé tout au long de l'année par La Mutuelle Familiale pour apprendre à décrypter les étiquettes, mieux choisir les produits cosmétiques, produits d'entretien, etc. Calendrier des ateliers