Back

2016_ACTU_PE-RES

Perturbateurs endocriniens : « La Commission européenne doit cesser d'être le porte-parole complaisant de l'industrie chimique »

Perturbateurs endocriniens : « La Commission européenne doit cesser d'être le porte-parole complaisant de l'industrie chimique »

30 nov. 2016
Perturbateurs endocriniens : « La Commission européenne doit cesser d'être le porte-parole complaisant de l'industrie chimique »

Dans un communiqué publié le 29 novembre, le Réseau Environnement Santé dénonce une nouvelle fois les manquements de la Commission européenne dans la mise en place d'une réglementation adaptée aux perturbateurs endocriniens.

« La France doit se doter d'une grande loi de santé environnementale, indique André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé. Nous demandons aux candidats à la présidentielle de s'engager sur le principe d'une telle loi et sur les objectifs définis par l'Organisation Mondiale de la Santé de réduction de 25 % d'ici 2025 de la mortalité pour les 4 grandes causes de mortalité par maladies chroniques (maladies cardio-vasculaires, cancers, maladies respiratoires chroniques, diabète) dont les perturbateurs endocriniens sont une cause majeure. »

Lire le communiqué : Perturbateurs endocriniens : « La Commission européenne doit cesser d'être le porte-parole complaisant de l'industrie chimique »

En savoir plus sur les perturbateurs endocriniens 

Qu'est-ce qu'un perturbateur endocrinien ?